Le miel

Le miel est un produit naturel de la ruche qui existe depuis le début de l'humanité. Il est donc le produit naturel qui est employé le plus longtemps par l'homme pour aider à se soigner ou pour prévenir l’apparition de la maladie. Depuis, la médecine moderne a permis de mieux comprendre la façon dont le miel peut nous aider dans la vie de tous les jours. Le miel est donc synonyme de douceur, de plaisir et de santé.

  • Avant tout, le miel nous donne de l’énergie. Il s’agit, en plus, d’une énergie très intéressante, puisque cette énergie agit tout de suite, en nous donnant « des forces » quelques minutes à peine après son ingestion, sans besoin de digestion . Chez les sportifs, le miel est employé car il fortifie la musculature, améliore l’endurance cardiaque, et permet aussi une bien meilleure récupération après l’effort.


Le miel a une action très bénéfique sur les personnes sujettes aux troubles digestifs étant donné que celui-ci est très digeste car il contient très peu de saccharose.Sa digestion est donc très rapide et facile, l'organisme ne se fatigue presque pas. Le miel aide également à fixer les sels minéraux tels que calcium, magnésium, phosphore... La croissance du squelette et des dents en est nettement renforcée. La présence d'enzymes dans le miel aide aussi à l'assimilation d'autres aliments, ceci permettra donc de protéger la flore intestinale et d'empêcher la fermentation de l'intestin notamment pour les personnes constipées.

De plus, la prise de miel chez les nourrissons et les jeunes enfants tout particulièrement les enfants souffrant de maigreur et de retard de croissance favorisera à améliorer cela et donnera de bons résultats. 

  • Chez les personnes âgées, sans être malades sont parfois fatiguées, on parlera alors d'asthénie chronique. Dans ce cas, une prise quotidienne de miel accompagné ponctuellement d'une cure de gelée royale leur redonnera la forme, le tonus et l'appétit.

 

  • Les apithérapeutes s'accordent à dire qu'en générale les problèmes de nutrition, de perte d'appétit, d'anorexie d'origine physiologique, seront améliorés par la consommation de miel.

 

  • Pour ce qui est des infections rénales, le miel est indiqué pour faciliter la diurèse.

 

  • Le foie est constamment attaqué dans la vie quotidienne par les intoxications, les empoisonnements, la pollution, les excès. Le miel active le système enzymatique au niveau des microsomes hépatiques. Il est aussi une aide efficace pour lutter contre les effets néfastes de l'alcool sur le foie.

 

  • Pour ce qui est de l'estomac, on sait que 90% des ulcères étaient dus à une bactérie appelée Héliobacter pylori, dont le traitement antibiotique classique est inefficace (à cause du fait que l'estomac est un milieu acide). Or le miel grâce à son pouvoir antibactérien et désinfectant apaise et cicatrise les parois irritées tout en inhibant la bactérie.

 

  • L'utilisation du miel la plus connue est bien évidemment pour calmer la toux ou adoucie les maux de gorge. Prit avec une tisane ou du lait chaud, le miel a une action adoucissante, expectorante, antitussive et antibiotique. Pour les extinctions de voix, les enrouements, un gargarisme à l'eau miellée avec un jus de citron donnera des effets spectaculaires.

 

  • En ophtalmologie, le miel est utilisé depuis l'antiquité les gens l'utilisaient le miel clair pour les soins des yeux enflammés. De nos jours, des études ont permis de mettre au point des collyres où le miel, la gelée royale, la propolis ont, en préparation combinée, d'excellents résultats sur des inflammations de l'oeil.

 

  • Les propriétés désinfectantes, adoucissantes et antibiotiques destinaient le miel à être tout particulièrement utilisé en dermatologie et en cosmétique; seul ou allié à la propolis pour réhydrater la peau, guérir des plaies bénignes et les coups de soleil.

    Le miel étant essentiellement un produit dérivé des fleurs et des plantes, il offre aussi les vertus médicinales de celles dont il est issu. Voici les domaines dans lesquels ces miels sont susceptibles d'apporter une aide complémentaire aux traitements prescrits par votre médecin :
  • Acacia : très doux, régulateur intestinal,
  • Bruyère : voies urinaires, articulations,
  • Châtaignier : circulation sanguine, fatigue,
  • Eucalyptus : voies aériennes,
  • Lavande : maux de tête, et aussi brûlures, blessures et piqûres légères,
  • Oranger : sommeil,
  • Romarin : foie, stimulant, anti-fatigue,
  • Sapin : voies respiratoires,
  • Tilleul : calmant (idéal avec une infusion),
  • Tournesol : circulation sanguine.



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site