Le miel

 

 

 

Une célèbre peinture a été découverte à Valence, en Espagne nous prouve l'utilisation du miel par nos ancêtres. Cette peinture rupeste date de 12 000 ans avant J.-C.Le miel est une substance sucrée produite par les abeilles grâce au nectar des fleurs. Le miel est pur et naturel, on ne peut donc  ajouter ni sucre et ni colorant. La législation française interdit de mettre "pur" devant le mot miel sur les étiquettes.

 

  • Sa conservation

Le miel se conserve à température ambiante, il ne faut donc pas le mettre au réfrigérateur mais fermer le pot. Le miel est appelé hygroscopique, c'est-à-dire qu'il est capable d'absorber l'humidité de l'air. Il faut éviter de laisser le pot sans couvercle sinon son taux d'humidité augmentera et par la suite moisira.

 

  • Les différentes formes de miel

On peut retrouver le miel sous trois états différents : liquide, crémeux et à cristallisation grossière. Le miel liquide est le miel obtenu par butinage de fleurs. Le miel liquide finira par cristallisé plus ou moins finement. Le miel liquide est donc un miel récolté depuis peu de temps alors qu'un miel cristallisé a été récolté depuis déjà quelques temps. Le miel crémeux est lui manipulé. Il subit l'ensemencement qui consiste à rajouter jusqu'à 10% de miel à cristallisation fine dans le futur miel crémeux. On le place ensuite à une température de 14°C environ pendant quelques jours. On obtient alors du miel onctueux. Ce procédé permet de passé d'un miel de cristallisation grosse à une cristallisation assez fine. Le miel de châtaignier et celui d'Acacia par exemple, restent liquides très longtemps après avoir été récolté.

 Miel et abeilles

  • Les différentes sortes de miel .

Il existe trois sortes de miel : les miels polyfloraux, les miels mono-floraux et les miellats.

Les miels polyfloraux sont le résultat d'un butinage de différentes fleurs en même temps. Le moment de la production du nectar est la miellée. Les miels polyfloraux sont ceux qui sont les plus commercialisés, ils sont donc différents suivant leur terroir d'origine, de la saisons, d'un apiculteur, d'une région...

Les miels mono-floraux sont plus compliqués à produire car pour le produire l'apiculteur à pu approprier la fleur butinée par les abeilles. Ils résultent donc d'une seule sorte de fleurs butinées. Les miels mono-floraux sont donc nombreux puisqu'il existe autant de miels qu'il n'y a de sortes fleurs.

Les miellats sont différents des miels mono-floraux et polyfloraux puisqu'ils résultent des rejets de pucerons. Les pucerons qui se nourrissent de la sève des arbres rejettent un liquide sucré qui est récolté par les fourmis ; le miel de sapin par exemple.

 

  • La composition du miel

Le miel est composé à 17% d'eau, 38% de fructose, 32% de glucose, 7% de maltose, 1% de saccharose, 1,5% de sucres divers (erlose, kestose...), et puis d'autres composantes comme des vitamines, flavonoïdes, enzymes .. qui représentent 3,5%. On y retrouve également du potassium, du sodium, du magnésium et du calcium. Des vitamines sont également présentes comme B1, B2, B6 et des acides ascorbiques, nicotiniques et pantothéniques. Il est constitué à 17% d'eau. Son pH varie entre 3,5 et 6.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site